Actualités et Annonces

홈Home  >  Informations  >  Actualités et Annonces

Titre La Corée du Sud offre aux Marocains une formation de quatre ans en production automobile
Numéro Date 2018-10-29 Lu 24

Par OumaimaFassiFihri-  15 octobre 2018

 

Crédits photo: MAP

 

Rabat - Maroc a signé vendredi à Rabat un mémorandum triangulaire avec la Corée du Sud et d'autres pays africains sur la formation professionnelle dans le secteur de l'automobile.

 

Saaid Amzazi, ministre marocain de l'Education et de la Formation professionnelle, et l'ambassadeur sud-coréen au Maroc, Seong-Deok Yun, ont présidé la signature du mémorandum vendredi à Rabat, selon un média appartenant à l'Etat, Maghreb Arab Press.

 

La réunion a porté sur le développement du secteur automobile africain en formant des responsables au Maroc, au Sénégal, au Cameroun, en Tunisie et en Côte d’Ivoire.

 

Cet accord permettra à 53 dirigeants et formateurs marocains et africains du secteur automobile de suivre une formation professionnelle de quatre ans dispensée par des experts sud-coréens au Maroc et en Corée du Sud.

 

La coopération, en plus de renforcer l'industrie automobile africaine, renforcera les liens entre le Maroc, la Corée du Sud et d'autres pays africains.

 

Amzazi a noté que le partenariat avec la Corée du Sud a donné naissance au projet public-privé de l'Institut de formation aux métiers de l'automobile de Casablanca (IFMIAC), qui sert de modèle à l'industrie automobile africaine.

 

Yun a également souligné l'intérêt de la Corée du Sud à coopérer avec le Maroc en tant que porte d'entrée de l'Afrique et l'expérience unique que représente IFMIAC pour les deux pays.

 

Le Maroc et la Corée du Sud ont récemment cherché à renforcer leurs relations bilatérales et leur coopération économique lors d’une réunion qui s’est tenue fin août entre Habib El Malki, président du Parlement marocain à la Chambre des représentants, et Lee Ju-Young, vice-président de l’Assemblée nationale de la Corée du Sud.

 

La réunion visait à créer de nouvelles opportunités bilatérales dans les secteurs de l'automobile, des énergies renouvelables et du tourisme.

 

Dans le but de diversifier ses échanges, le Maroc devrait renforcer sa coopération avec la Corée du Sud, qui ne représente plus que 0,9% de l'ensemble des échanges marocains, selon Mohammed Tawfik Mouline, directeur général de l'Institut royal d'études stratégiques (IRES).

 

Le mémorandum intervient alors que le Maroc modifie son approche éducative pour augmenter et améliorer ses formations professionnelles sous la direction du roi Mohammed VI.

 

Le 2 octobre, le roi présida une session du comité de l'éducation, l'invitant à développer davantage de centres de formation professionnelle et à diversifier ses programmes de formation afin d'inclure des secteurs à fort potentiel économique.

 

Le Maroc a récemment signé un accord avec la Bulgarie sur la formation à la diplomatie et aux relations internationales et s'est entretenu avec la Malaisie sur le développement d'un partenariat de formation universitaire et professionnelle.

liste

  • Noticias de la Industria